Une tranche de vie au Caire...

Publié le par Kpu

 

Salam alekoum los amigos!

Mmmhhh, le temps se radoucit…

Mmmhhh, bonheur de pouvoir faire un courant d’air, de mettre un petit pull le soir, de dormir avec une couette…

Mmmhhh, bonheur de ne pas avoir l’envie de se jeter dans cette piscine qui nous tend les bras…

IMGP9768

Mmmhhh, bonheur pour Maguelone de mettre des chaussettes et de dormir dans un pyjama tout doux

IMGP9874IMGP9914-copie-1.JPG

 

Mmmhhh, bonheur de se dire « On pourrait aller tester ce fameux resto savoyard que nos potes cairotes nous recommandent ?? »

Ça y est, l’hiver arrive enfin et les douces températures se sont installées. Environ 29°C le jour et 22°C la nuit ! Bon, OK, c’est encore chaud, mais à coté de cet été, ça caille !! ;-))

Pour nous, ce sont les températures idéales, pas trop chaud, pas trop froid ! On savoure !

 


Après toutes les visites que nous avons eues en septembre et octobre, nous nous sommes un peu posés et reposés au Caire.

Cela nous a fait un bien fou de rester à la maison, tranquille, voir nos potes cairotes et glander pénard !


Qui dit we au Caire dit BBQ entre amis et felouque !! Yahhhlllaaa !!!

 

Quelques petites photos :

Katameya1

BBQ au vert !

Felouque 1Felouqua, ambiance - ambiance… ;-))

Felouque 2Paul-H aurait-il envie d’un petit 2ème ? (en haut à droite)

 


Maguelone

Maguelone passe maintenant plus de 50% de ses journées debout et le reste à 4 pattes à découvrir le monde. Mademoiselle fonce, ne tient pas une minute en place et nous montre chaque jour qu’elle sait ce qu’elle veut ! Ça promet ! ;-))


Elle est toujours aussi bavarde, aussi gaie et souriante et parvient souvent à nous épuiser (même sa mère ! ;-) Incroyable ! ).

Maguelone12

En revanche, entre la langue Française (via nous), la langue Anglaise (via sa nounou) et la langue Arabe (via notre entourage), elle semble un peu perdue… Mais ca devrait s’arranger avec le temps…


Enfin, elle nous suit toujours dans toutes nos escapades sans râler et aura sans doute le goût des voyages et la bougeotte plus tard !

Maguelone en ballade, l'éclate!!C’est trop l’éclate avec son Papa.

Inutile de préciser qu’elle est déjà amoureuse de lui !!

 


Les transports

Paul-H travaille à 1h30 de route de la maison, soit 3 h de transport matin et soir. Il a donc une voiture et un chauffeur égyptien, ce qui lui permet de rentrer moins stressé à la maison et à priori reposé, prêt à sortir pour un dîner ! ;-))

 

Le vrai transport en commun cairote est le minibus bleu et blanc, que nous appelons « Dangerous ». Ces mini-bus sont partout, petits, très habiles et très dangereux !

Chaque trajet coûte 1 livre égyptienne (1EGP) quelle que soit la durée du voyage. Pas cher !

Pick up et arret de bus et dangerous1

A droite, voici un arrêt de bus égyptien : soit au bord de la route,

n’ importe où ! Il n’est pas nécessaire de mettre en place des arrêts

précis comme en Europe !Pas besoin panneau, ni d’abri-bus ! ;-)

 


Les pick-up sont aussi de vrais transports en commun : aussi dangereux et habiles que les « Dangerous », mais moins nombreux.

Pick up et arret de bus et dangerous

 


Enfin, les taxis sont le moyen de transport utilisé par Kpu au minimum deux fois par jour, et ce n’est pas de tout repos !

IMGP9828Un bon vieux taxi cairote !
IMGP3248Un bon vieux compteur ! ;-))

 

  1. La majorité des taxi-drivers ne parlent pas anglais. Un minimum de connaissance de la langue arabe est donc bienvenu, histoire d’éviter les quiproquos…

  2. Ils ne connaissent pas le Caire ! Beaucoup trop grand ! Ils connaissent les quartiers mais en général pas les rues (surtout si vous habitez un quartier résidentiel comme MAADI) : il est donc nécessaire d’avoir son plan ou de connaître le lieu exact de destination…

  3. Lire un plan ? Non, la majorité des chauffeurs de taxis égyptiens ne sait pas lire du tout, alors encore moins un plan…

  4. Les arnaques sont fréquentes, dixit nos potes cairotes, mais nous n’en avons jamais été victimes ! C’est ça la classe de parler un peu l’arabe ;-)) ! En revanche, si la course coûte 25EGP et que vous donnez 30EGP, vous pouvez rêver pour récupérer la monnaie : 2 fois sur 3, ils n’ont, bien évidemment, pas la monnaie ! Un peu fatiguant… surtout que leur nez semble s’allonger… ;-)

  5. Bon, dire qu’ils conduisent comme des barges paraît un cliché, mais c’est vrai !! Ils conduisent comme des OUFS ! Il n’y a aucune loi sur les routes égyptiennes. (cf. notre post  Klaxons et étonnements... )

     
  6. Enfin, la déco est, comment dire… trop COOL !! ;-)) Voici les classiques :
    => Un bon trou dans le sol, histoire de s’aérer un peu les pieds ;-)

    => Une petite moumoute
    pour protéger son tableau de bord. « Class
    e » et pleine de poussière cairote ! Mmmhhh magnifique ! ;-))
    IMGP3227
    => Les plastiques d’origine, toujours là pour protéger sièges et pare-soleil. Tellement agréable quand il fait 45C ! ;-))

IMGP3233 

Mais malgré tout cela, il y a un point très positif à utiliser les taxis cairotes : ils sont partout, une vraie fourmilière ! Vous levez la main, et paf, trois taxis s’arrêtent devant vous ! Ça nous change de Paris ! ;-)

 


 

Des pyramides au BTP

Oui, les égyptiens aiment construire !! OK, ils ont construit les magnifiques pyramides il y a 4000 ans.

Mais maintenant, ils construisent des immeubles à tour de bras : Plus

ieurs milliers d’immeubles sont en cours de construction autour du Caire.

IMGP9815IMGP9834

IMGP9820

Et ces immeubles sont tous vides ! Ils sont bizarrement peu squattés alors que beaucoup d’égyptiens dorment dans les cimetières au pied de la Citadelle…

Aucun n’est terminé, pas de crépis, pas de fenêtre, pas de porte, pas de toit, les finitions étant à la charge et au goût du propriétaire, une fois l’achat terminé. Tous ces immeubles seraient donc en vente ?

C’est un mystère que nous n’avons pas encore élucidé…

Mais traverser ces quartiers fantômes, si près de chez nous, restent à chaque fois, extrêmement déconcertant !

 


L’Aïd el Kebir approche

La grande fête de l’Aïd el Kebir, appelé aussi Baïram, est l'une des fêtes les plus importantes de l'Islam.

Elle représente la « fête du sacrifice » et commémore le passage du Coran où Allah demanda à Ibrahim de sacrifier son fils Ismaël.

Au dernier moment, l’Archange Gabriel envoya un mouton afin qu’Ibrahim sacrifie un mouton à la place de son fils.

 

Ainsi, toutes les familles musulmanes sacrifient un mouton, un bélier, une vache ou une chèvre, en l'égorgeant, couché sur le flanc gauche et la tête tournée vers La Mecque, après la prière et le sermon, le jour de l'aïd.

 

Cette fête aura lieu les 16 et 17 novembre !

En vue de sa préparation et à son approche, nous croisons des troupeaux de moutons partout dans le Caire afin que nos amis musulmans puissent préparer cette grande fête et acheter leur bête à sacrifier !! ;-)) Mmmhhhh sympa !!! C’est assez impressionnant de voir des marchés de moutons en plein centre ville du Caire, dans le quartier de Downtown !

IMGP3254

Et la fête sera bien célébrée : pour l'occasion3 jours fériés la semaine prochaine, YOUHOUHOU ! Nous profitons de ce break pour partir nager avec les poissons !

(Ça compensera les ponts français des 1er et 11 novembre dont les expatriés au Caire n’ont pas profité ! ;-))

 

 

 

Nous attendons maintenant avec impatience deux prochains visiteurs, Benji et Emilie : atterrissage prévu jeudi soir !

Un voyage TOP les attend dont une partie en prime avec nous puisque il y a 3 jours de congés !

Mais nous avons, surtout, hâte de les retrouver !

 

Vous nous manquez tous beaucoup et on pense fort à vous tous !!!

 

On vous embrasse fort !

Les Leprêtre sont Cairotes !

Publié dans Week-end cairotes

Commenter cet article